Prix et déroulement d’une crémation

Bien qu’elle occupe une place grandissante en France depuis une trentaine d’années, la crémation reste une pratique relativement méconnue. Choisie par convictions personnelles, écologiques, économiques ou religieuses, elle pose encore de nombreuses questions.

~

Qu’est-ce que la crémation ?

 

Le processus d’incinération ou de crémation vise à brûler le corps du défunt après avoir permis à la famille de lui rendre un dernier hommage. Les cendres funéraires obtenues sont ensuite recueillies dans une urne spécifique selon la destination prévue.

~

Où se déroule une crémation ?

 

Généralement, la crémation a lieu au crématorium le plus proche du lieu de décès de la personne. Certaines familles préfèrent retenir un établissement plus proche du domicile du défunt pour permettre aux proches de se réunir plus facilement.

Dispositions administratives avant l’incinération

Avant de procéder à la cérémonie, la personne qui pourvoit aux obsèques doit obtenir les autorisations nécessaires à la crémation auprès de la mairie du lieu de décès ou du lieu de repos du défunt.

Trois documents sont demandés :

  • L’acte de décès
  • Le certificat de décès précisant qu’aucun souci médico-légal n’empêche la crémation. Le même document mentionnera également l’absence de pacemaker (si le défunt possède une prothèse cardiaque, un certificat de retrait devra être joint à la demande de crémation)
  • Une demande de crémation datée et signée

La crémation d’un défunt doit avoir lieu entre 24 heures et 6 jours après la date du décès.

~

Comment se déroule une crémation ?

 

Seule alternative légale à l’inhumation, la crémation s’inscrit dans un processus d’adieu au défunt. Si son déroulé est généralement plus simple et plus rapide que pour un enterrement, il peut reprendre toutes les étapes d’une cérémonie de funérailles.

Le temps du recueillement

Pour permettre aux proches de débuter leur deuil, ils sont invités à se retrouver autour du cercueil pour rendre un dernier hommage au disparu. Dans une salle de cérémonie propice au recueillement, chaque famille vit ce moment intime selon les volontés du défunt ou de la personne responsable des obsèques.

La cérémonie d’hommage dure entre 30 et 45 mn selon le nombre de personnes présentes et les souhaits de personnalisation de ce moment.

  • un  temps de bénédiction par un officiant est prévu pour les cérémonies religieuses ;
  • il est possible de diffuser de la musique pour permettre à chacun de recueillir ;
  • certains membres de l’assistance peuvent être appelés à témoigner ou à lire des poèmes pour dire adieu, voire rappeler des chapitres de la vie du défunt.

La cérémonie d’incinération

Après la cérémonie d’hommage, le cercueil est emporté par le personnel des Pompes Funèbres de France. La famille peut assister à la mise en flamme avant de quitter le crématorium.

Amis, collègues et autres proches peuvent à ce moment faire part de leurs condoléances dans un registre qui sera ensuite remis à la famille. Pour celles et ceux qui ne peuvent pas se déplacer, nous pouvons recueillir les messages sur notre site avant de les remettre à la famille.

Le processus de crémation

Le cercueil est placé dans un four crématiste à une température de 850°C. Selon le type de cercueil choisi et la corpulence du défunt, la crémation dure en moyenne 1h30.

Réduits en cendres funéraires, les restes du défunt sont alors placés dans une urne funéraire. Une plaque mentionne l’identité de la personne ainsi que ses dates de naissance et de décès.

Destination des cendres

Suite à la crémation, la famille ou les Pompes Funèbres de France viennent récupérer l’urne funéraire, après avoir déclaré la destination des cendres.

Si cette décision n’a pas été prise, le crématorium peut garder l’urne pendant un an.

Le crématorium délivre pour sa part un certificat de crémation qui devra accompagner les cendres jusqu’à leur destination finale. Il sera alors remis à la mairie. Ce document devra être conservé par les ayants droit en cas de dispersion dans la nature.

~

Combien coûte une crémation ?

 

Réputée moins onéreuse que l’inhumation, la crémation peut néanmoins représenter un budget assez élevé si l’on prend en compte l’ensemble des dépenses qui y sont liées.

Le coût d’un cercueil pour crémation est inférieur à celui destiné à un enterrement. Il faut toutefois compter le coût de l’urne funéraire, voire d’une inhumation ou de la pose d’un caveau en fonction de la destination souhaitée des cendres.

Au total, il faudra compter entre 2 000 € et 4 500 € pour une crémation en région lyonnaise.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Rose

Comment rendre hommage au défunt ?

Civiles ou religieuses, les funérailles sont des cérémonies aussi éprouvantes que solennelles. Elles consacrent le souvenir de l’être perdu et permettent aux proches d’entamer leur deuil. Dans ces moments difficiles, les familles sont généralement submergées par l’émotion. Les Pompes Funèbres de France à Lyon vous accompagnent non seulement dans l’organisation des obsèques mais vous aident […]

En savoir +
Urne-obsèques-crémation

Cendres funéraires : quelle destination après la crémation ?

Alors que la crémation ne concernait qu’1% des décès il y a 30 ans, plus d’un français sur trois fait aujourd’hui ce choix pour ses obsèques. La législation s’est adaptée à cette tendance qui s’accentue en encadrant la destination des cendres funéraires. Si la conservation à domicile n’est plus possible, il existe encore plusieurs alternatives. […]

En savoir +
lyon by night

Quel est le coût moyen des obsèques dans la métropole Lyonnaise ?

Plus de 60 agences de pompes funèbres proposent d’organiser les obsèques à Lyon et dans son agglomération. Si la proximité d’un opérateur est un élément important, chaque agence fixe librement le prix de ses prestations funéraires et se doit de remettre systématiquement un devis écrit détaillé, standardisé et gratuit pour permettre aux familles de retenir […]

En savoir +
Découvrez tous nos articles